Cancer colorectal
YIA 2022

Etude sur le microbiome intratumoral spécifique au cancer colorectal et sur son rôle dans les métastases

L’introduction d’une thérapie anticancéreuse centrée sur les bactéries de l’intestin est un nouveau concept, qui pourrait apporter des avantages importants aux patients qui ne répondent pas aux médicaments actuellement utilisés. En éliminant les bactéries aggravant la maladie (par exemple avec des antibiotiques, des bactériophages), ou en introduisant de « bonnes » bactéries (par exemple via des capsules orales), on pourra ainsi stimuler le système immunitaire.

La Dresse Szczerba pense que la manipulation du microbiome, en particulier avec des bactéries déjà présentes dans notre corps, ne causera que des effets secondaires minimes, voire potentiellement nuls, ce qui peut considérablement améliorer la qualité de vie du patient.

En plus d’être un traitement en soi, la thérapie du microbiome peut également être utilisée comme un soutien supplémentaire aux options déjà existantes (immunothérapie, chimiothérapie, radiothérapie) et en améliorer les résultats. Cela pourrait se traduire par des stratégies thérapeutiques plus ciblées qui traiteraient plus efficacement certain type de cancer.

Localisation

Hôpital Universitaire de Zürich
Gastroentérologie et hépatologie

Responsable(s)

Dr. Barbara Szczerba

Dr. Barbara Szczerba

Assistés des collaborateurs
des différentes institutions
concernées