Cancer de la
prostate

Vers une meilleure compréhension des cellules responsables du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus répandus et les plus mortels chez les hommes en Suisse. Malgré l’existence de plusieurs options de traitement, certains patients malheureusement rechutent et développent un cancer plus agressif, pour lequel aucun traitement n’existe actuellement. Il est donc essentiel d’étudier comment les cellules aberrantes (cellules cancéreuses) se développent et progressent pour comprendre pourquoi certains patients rechutent. Les cellules souches du cancer (CSC) sont des cellules susceptibles de donner naissance à toutes les cellules qui composent la masse cancéreuse et qui sont possiblement résistantes aux traitements. En raison de ces particularités, les CSC sont très probablement responsables des rechutes chez les patients atteints d’un cancer de la prostate. Ici, nous proposons d’étudier directement ces cellules et leurs caractéristiques dans des échantillons de patients atteints de cancer de la prostate et obtenus avant et après rechute. Cette stratégie permettra de comparer les deux types d’échantillons appariés et de comprendre l’importance de ces cellules pour la rechute. De plus, nous cultiverons les cellules de patients en laboratoire, sous forme tridimensionnelle, afin de les utiliser comme mini modèles de cancer de la prostate (appelés organoïdes). Ces organoïdes seront d’excellent outils pour étudier les CSC et les processus biologiques menant à la croissance et rechute du cancer. Sur le long terme, notre projet contribuera aussi à trouver de meilleures options de traitement pour les patients qui rechutent.

Localisation

Hôpital universitaire
Bâle

Responsable(s)

Dr Le Magnen

Dr Le Magnen

Assistés des collaborateurs
des différentes institutions
concernées

Documents