ARN Messager
YIA 2024

Amélioration de la thérapie cellulaire anticancéreuse grâce à l’utilisation de l’ARN messager

L’immunothérapie est devenue un pilier important du traitement du cancer. Les thérapies cellulaires, dans lesquelles les cellules immunitaires du patient sont dotées de récepteurs antigéniques chimériques (CAR) pour devenir des tueuses de tumeurs, constituent une approche particulièrement fructueuse. Les thérapies CAR T ont connu un succès remarquable dans l’éradication des leucémies et des lymphomes et sont prometteuses pour le traitement des tumeurs solides. Malgré cela, plusieurs défis doivent être relevés pour garantir leur succès à grande échelle, entre autres leur coût élevé, et leur toxicité.
Le projet du Dr Reichmuth consiste à développer une approche fondamentalement différente dans laquelle les cellules CAR T sont générées directement chez le patient et non en laboratoire. En concevant des nanoparticules lipidiques conjuguées à des anticorps ciblant les cellules T, l’ARN sera introduit dans les cellules T directement in vivo. Pour garantir la stabilité de ces cellules pendant plusieurs semaines, des ARN circulaires dont la demi-vie est 5 à 10 fois plus longue que celle des ARN linéaires seront utilisés. La ré-administration périodique permettra de maintenir une fenêtre thérapeutique optimale de plusieurs mois.

Localisation

Université de Zürich
Zürich

Responsable(s)

Dr. Andreas Reichmuth

Dr. Andreas Reichmuth

Assistés des collaborateurs
des différentes institutions
concernées